SFI, le purgatoire des nouveaux arrivants.


Lorsque tu changes de pays, tout le monde : tes amis, les amis de tes amis, la coiffeuse de ta mère, à une opinion sur la meilleure façon de « t’intégrer ». Certains plaident pour l’intégration complète, et me conseillent de fuir les autres français comme la peste. D’autres craignent de te perdre « ne deviens pas trop comme eux quand même… » La totalité de ces bonnes âmes s’accordent toutefois sur un point, « il faut apprendre la langue ! »jean-baptiste_greuze_ennui_d5391372h

Si tu as la chance de déménager dans un pays qui offre des cours gratuits, tu te dis « Bingo, je vais m’inscrire la bas, être en totale immersion et rencontrer d’autres braves étrangers ! Nous parlerons ensemble cette merveilleuse nouvelle langue qui sera la nôtre, et dans trois mois je lirais tous les polars à base de fille, de bidon d’essences et de putain d’allumettes en version originale ! »

Lire la suite

Y et salamec.

miroirSalut toi qui constitue la génération Y, toi dont tout le monde parle et que personne ne semble comprendre. Concept médiatique, ou génération spécifique, toi- et nous- nés entre la fin des années 80 et l’an 2000 sommes des « jeunes » assoiffés d’amour, d’argent, de travail, de voyages, d’ambition, de talents et de réussite. Paumés, inquiets, frustrés, pessimistes et révoltés,  nous formons une jeunesse qui galère, une jeunesse précaire. Individus connectés et mobiles nous sommes difficiles à cerner et à motiver. Nous qui nous moquons de l’autorité nous faisons parti de ces désenchantés politiquement et nous payons aux prix forts les effets de cette société dite en crise. Aguicheuse, notre jeunesse affectionne tout particulièrement les histoires d’amour foireuses qui nous détruisent, nous êtres sensibles à cause du divorce de nos parents.  Nous sommes la génération stéréotypée. Ivres et avides. Naïfs, immatures et individualistes, nous sommes la jeunesse des temps modernes.

Si vous aussi vous avez les sourcils qui circonflexes en lisant cette description, on vous invite ! Asseyez-vous, buvez un thé, nous allons discuter de cette jeunesse qu’on enferme dans une case, de cette jeunesse que l’on se plait à culpabiliser. Parce que oui, notre génération est bien plus belle que ce que vous croyez messieurs/mesdames les analystes.

Lire la suite

Tiens chéri, si on allait acheter du frometon?

retro-couple-having-cocktails

Nous sommes dimanche soir, un mélange de solitude, de sudoku et de soupe à la tomate. Comme je ne voudrais pas vous voir tomber dans la neurasthénie je me suis dit que j’allais profiter de ce moment de calme pour partager avec vous quelques observations sur l’espèce humaine. Bien sûr je suis loin d’être sociologue, ou experte en quoi que ce soit, mais depuis que je vends du fromage j’ai eu maintes fois l’occasion de me rendre compte à quel point les gens sont bizarres et complexes en même temps.

Lire la suite

Ma mère a un message pour vous.

isa phot 1Ma mère est une femme sensible, elle est pas méchante notez bien, mais un petit rien la retourne..

Dernier exemple en date, elle s’est mise en tête d’alerter le monde du risque encouru par un pauvre étang de sa région natale. L’histoire est tristement simple. Imaginez un petit coin de campagne très pittoresque, avec des champs verdoyants, des petits bosquets, des vaches placides et des paysans fiers et bourrus. C’est bon? Vous sentez l’odeur des piquets de clôtures vermoulus?

Lire la suite

« Where de we come from »

Hello dear readers!

Ask & Embla grows up ! We have decided to write also in English because we know that our readers are not only French-speaking and we hope you will enjoy our articles !

Below you will find our first article posted a year ago. You can also find it in « About us » (in French). It means the begining of our blog and we wanted to share it with you.

Ps : Be kind, neither of the two writers are English so it may have some mistakes but we would like to read feed backs about it anyway !

A-L & S-C

Lire la suite

Interview avec Alice Meyer, photographe ultra sympathique et très douée

Alice Meyer est une photographe autodidacte de 21 ans qui étudie l’orthophonie en Belgique. Son premier appareil lui a été offert par sa mère quand elle était en quatrième au collège. Un vieil appareil photo qui lui a permis de commencer à prendre ses mains, ses pieds, sa famille, ses soirées en photo. Elle a commencé à y prendre goût, et pour la récompenser de son brevet son parrain lui a offert son premier Reflex, c’est à partir de là que les choses un peu plus sérieuses ont commencées.

Lire la suite

La « Tweet série » Nouveau concept sur DB

Ce soir, lundi 2 décembre et jusqu’au 20 décembre,  sera diffusée sur D8 la première série télévisée interactive et participative produite le jour même pour le lendemain « What Ze Teuf« . Et ce sont les twittos qui seront sollicités pour écrire la suite de l’histoire en 140 caractères avec le hashtag #WZT à la fin de chaque épisode.

Capture-decran-2013-12-2

Capture-decran-2013-12-2

Lire la suite

La Sicilienne, un film de Marco Amenta

La « Sicilienne », film italo-français de Marco Amenta réalisé en 2007 est sorti sur nos écrans en 2009. Cette histoire authentique déroulée en 1991 à Palerme suit le modèle de la tragédie antique sophocléenne et plus particulièrement le conflit personnel que rencontre Rita rappelle celui du personnage d’Antigone dans l’œuvre reprise par Jean Anouilh en 1944.

Ce n’est pas un blockbuster, mais le réalisateur est un cinéaste engagé. Le contexte de la mafia italienne ne fait pas parti d’un genre nouveau mais le réalisateur a réussi le pari de traiter de la mafia avec l’ œil principal d’une victime.

Celle-ci ne réunit aucun critère de la victime habituelle.
Affiche du Film La Sicilienne

Affiche du Film La Sicilienne

Lire la suite

Comment Ask et Embla a fait le tour du monde

Il y a un an et deux mois, au détour d’une conversation, nous avions parlé des blogs que nous suivions sur internet, nous rêvions à notre tour d’en créer un, pas un blog luxueux et tapageur, non, juste un endroit où nous pourrions dire ce qui nous plaisait.

Il y a un an et quelques jours, nous prenions l’initiative d’un coup de téléphone pour expliquer en large et avec tous les travers nécessaires ce qui allait devenir Ask et Embla. Deux heures d’exclamations, de rêves  et de questionnement plus tard nous avions trouvé. Nous voulions un espace de réflexion et de partage sur ce qui agitait notre monde, nous voulions du temps de parole, des possibilités, des étincelles.

Nous avons cherché des noms, des jeux de mots, des acronymes et nous avons penché pour « Ask et Embla » dont la signification était importante pour nous.

Il y a un an et 24 heures, Ask et Embla était né, le blog avait un visage, un nom et était prêt à se nourrir de tous les sujets qui parcourent notre planète. Et, il y a un an, tout juste, tout pile poil nous publions notre premier article « Par quoi commence-t-on? ». Ask et Embla faisait alors ses premiers pas.

Lire la suite

Omar. Un film de Hany Abu-Assad.

omar 2Omar est un jeune homme sérieux, un simple boulanger qui cherche à gagner sa vie pour pouvoir réaliser ses rêves, des rêves simples : se marier, avoir un peu d’argent de côté.

Tous les jours, Omar franchit le mur de séparation installé par l’armée israélienne pour rejoindre de l’autre côté ses amis de toujours, Amgad et Tarek. Omar grimpe vite, déterminé et sans hésitation, et redescend aussi vite, à l’aide d’une simple corde, pour éviter d’être repéré par les snipers ou les soldats qui font régulièrement leur ronde en bas.

Lire la suite