Quelle est ta femme politique préférée je te dirais qui tu es…

Cool, c’est cool, je le prends bien, je ne perds pas espoir, j’aime l’humanité.

Les femmes politiques préférées des français c’est Christine Lagarde et Marine Le Pen. Cool. Christine Lagarde et Marine le Pen. La directrice du FMI et la chef de file du parti sale petite bête qui monte, qui monte…

Certaines personnes ont voté. Qui? Quand? Comment ?

Le choix de ces deux favorites est intéressant pour plusieurs raisons. Le fait que Christine Lagarde arrive en numéro un est une surprise pour moi. C’est la première femme présidente du FMI, certes, mais je ne crois pas qu’elle est été distinguée pour ce fait (nous y reviendrons). Cependant, et comme Dominique Strauss Khan en son temps, le fait de diriger le FMI  est une caution suffisante pour être apprécié des français. « OUI, on dirige quelque chose d’important, nous somme à la tête du Fond Monétaire Internationale, on ne sait pas bien ce que cela signifie, mais il est question d’économie, donc en toute logique nous dirigeons l’économie mondiale, elle est bien cette Christine décidément ».

Et puis il y a Marine Le Pen, Marine le Pen qui a du être élu par de nombreuse personnes pensant « moi je ne vote pas FN mais quand même Marine elle est bien ». Elle est bien, parce qu’elle parle fort, elle dit des choses, elle a pas peur de choquer, elle a des couilles Marine.

Voilà c’est dit, les femmes politiques des français sont des femmes à poignes, des femmes qui s’imposent dans un monde d’hommes, pour les hommes comme des hommes. Les femmes politiques préférées des français ne font pas de politique féminine, elles n’en ont pour ainsi rien à carrer des femmes. Peut être que j’exagère un peu, Marine le Pen par exemple, elle aime bien les femmes, les bonnes mères de famille qui n’utilisent pas l’IVG de confort par exemple.

Il y en avait d’autres femmes politiques pourtant qui méritaient d’être « préférée ». Il y avait Najat Vallaud Belkacem, qui a le courage de proposer sous les huées des idées innovantes. Si l’on  préfère par principe les femmes de droite, Il y avait Nathalie Kosciusko Morizet  qui brigue la mairie de Paris. Oui elle ne dirige pas le FMI mais elle est toujours moins haineuse que Marine le Pen.

Et surtout, il y avait Christiane Taubira. Admiré par tous les bords politiques grâce à sa façon de mener le débat relatif a mariage homosexuel. Christiane Taubira qui cite le poète  de la négritude Léon Gontran-Damas, Lévinas et André Gide. Elle qui se bat pour la justice et l’égalité.

Mais le peuple a tranché, le peuple a choisi des femmes dans lesquelles je ne me reconnais pas et qui  représente  à mes yeux un genre de femme politique qui se périme.

Il faudra encore attendre un peu pour que les sondeurs soient impartiaux et interrogent une tranche plus représentative de la population, ou alors il faudra patienter jusqu’à ce que les sondés comprennent que les femmes politiques qui comptent ne sont pas forcément celles qui aujourd’hui grognent en montrant le poing.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s