Une fille concernée

Je sors avec une fille concernée.

Par conviction ou éducation elle ne plaisante pas avec le monde autour d’elle. Ayant fait sienne les refrains qui trainent dans l’air elle ne gaspille rien. Jour après jour, par imitation j’ai appris à ne pas acheter les légumes du Pérou et à mettre mes mégots dans la poubelle. Etant un garçon bien élevé je me suis soustrait à ma fainéantise habituelle pour suivre son mode de vie.

Ce soir je dors chez elle. Ou plutôt je veille alors qu’elle s’est endormie en bienheureuse. Je dors aussi mal qu’elle est jolie c’est dire si je suis insomniaque.

Je traine dans son petit appartement sans savoir ou me mettre, la regarder dormir ne fait que me frustrer et me donner envie de la réveiller. Alors je passe la nuit  à la lumière d’une veilleuse, je lis des bandes dessinés, regarde ses feuilles de cours. Penche mes yeux à la fenêtre. Je finis par attraper son ukulélé, je joue trois notes, elle se retourne. Une autre série, elle grogne dans son sommeil. Alors je prends l’embryon de guitare et je pars me réfugier dans sa salle de bain.

Salle de bain de fille concernée donc.  Savon d’alep carré comme un bloc de ciment, crème de jour bio, bijoux en bois. Je me demande pourquoi on ne fait pas de la musique dans les salles de bain, le décor est agréable, je suis dans l’antre de son intimité et ça me plait. Petit ukulélé ne réveille personne ainsi caché alors je joue longtemps…et puis je commence à m’ennuyer…assis sur les toilettes je regarde autour de moi…

Je vois un petit sac en tissus tout en haut de l’étagère, curieux, je l’attrape, curieux je regarde…et je reste con.

Je viens de toucher à l’objet interdit. Cette petite tétine en plastique fait partie de mes nouveaux mystères de l’humanité depuis que j’ai appris son existence.

Je ne suis pas bête, eh, je sais ce que c’est.

Elle m’a expliqué la dormeuse, un jour ou je m’étonnais de ne pas voir les attributs féminins classiques. Vous savez, ces emballages criards aux couleurs flashs, aux noms qui clash,  qui sonnent English ou Ajax. Et puis la poubelle, cette fameuse poubelle que mes sœurs m’ont appris à ne jamais ouvrir. Alors elle m’a expliqué.

Elle, elle utilise une fleurcup. Elle est restée superficielle sur le côté pratique, en finissant par un énigmatique «  c’est plus facile comme ça ».  Sur le principe je me suis dit qu’elle était maline jusqu’au bout cette nana, mais je n’avais pas voulu imaginer,  l’objet était  trop proche d’un sujet que je me refusait à aborder.

La fleurcup était dans ma main, et j’étais fasciné. Je ne suis pas un innocent, je connais le corps des filles, je l’aime en toute situation, et rien en lui ne me dégoute, mais ce sang qui coule régulièrement  et dont personne ne parle j’ai du mal à me représenter l’idée. A la télé ils évoquent le phénomène par des incitations «  à rester fraiche » a « ne pas faire de fuites » …  ça fait peur aux étrangers du phénomène, ça sonne même un peu dégoutant. Les filles du coup se cachent pour saigner, elles planquent bien tous leurs ustensiles et font des tractations entre elle lorsqu’elles sont à cours de cotons.

A force de penser à ça, et de regarder la tétine, j’ai fini par comprendre le coté anodin de leurs menstruation. C’est simplement du sang versé, et même pas beaucoup si j’en crois l’objet. J’ai admiré ma douce qui se souciait de ne rien jeter de superflu, qui ne polluait rien, ni son corps ni la planète.

Peut-être que c’est dans la salle de bain, sa fleurcup dans les mains que je suis vraiment tombé amoureux d’elle. Ou peut-être  étais je trop fatigué.

J’ai lavé le petit objet au savon soigneusement, l’ai remis dans l’étui en tissu, puis je suis allé me coucher.

Je dors avec une fille merveilleuse.

SC

PS: Pour des détails et une explication plus technique sur la coupe menstruelle, voici une vidéo explicative drôle et bien faite: http://www.dailymotion.com/video/x1451vq_pourquoi-faut-il-passer-a-la-cup-coupe-menstruelle_lifestyle.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Une fille concernée »

  1. Je regrette vraiment d’être ménopausée… c’a doit être génial d’évoluer avec ses règles en 2013.
    PS : elle doit bien exister depuis longtemps cette cup mais l’ignorance et le refus des progrès (bien plus grand que les téléphones portables, tablettes, PS 2, 3, 4…) sont de véritables fléaux!!!!

  2. Apparemment la cup est commercialisé depuis plus de dix ans..Heurusement aujourd’hui de plus en plus de femmes la porte…peut être que lorsque nous serons ménopausées toutes les femmes l’utiliseront?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s